Groupe GVB > Portrait

Stratégie

L’Assurance immobilière Berne (AIB) et ses sociétés affiliées disposent avec la « ligne directrice 2030 » d’une base solide pour se réorienter sur le plan stratégique. Nous ne pourrons réaliser notre vision qu’en mettant la croissance et le développement sur un pied d’égalité et en nous focalisant de manière uniforme sur nos trois domaines d’activité.

Suite au changement à la tête de l’AIB, l’année dernière fut entièrement placée sous le signe de la réorientation, qui comprend notamment la définition de la « ligne directrice 2030 ». Celle-ci prévoit que nous soyons à l’horizon 2030 le partenaire évident pour la sécurité et l’assurance des bâtiments. Cet objectif, nous allons l’atteindre en misant, dans nos activités commerciales, tant sur la croissance que sur le développement tout en nous focalisant de manière uniforme sur nos trois domaines d’activité assurance, prévention et intervention.

Coopération, orientation succès, curiosité et compétence

Nos valeurs forgent l’identité du Groupe GVB. Elles reflètent notre culture d’entreprise et forment les repères qui nous guident au quotidien. Fidèles aux valeurs nouvellement définies, nous sommes coopératifs, accordons notre confiance, communiquons de manière transparente et créons une plus-value réciproque. Mais nous sommes également axés sur le succès, agissons de manière entrepreneuriale et convainquons grâce à notre simplicité. Nous osons être curieux et emprunter de nouvelles voies de manière résolue et avec enthousiasme. Notre compétence est attestée par le fait que nous agissons en nous orientant sur la recherche de solutions et avec bienveillance, toujours dans le respect et d’égal à égal.

Notre mission nous dicte les priorités

Notre mission définit les contenus auxquels nous accordons la priorité absolue dans le cadre de nos activités commerciales. Nos clients sont donc au cœur de chacun de nos actes. De plus, nous agissons de manière économiquement rationnelle pour garantir à long terme des primes avantageuses ainsi que le principe de solidarité. Nous nous engageons aussi activement pour que les dommages soient évités. S’il y en a malgré tout, nous intervenons de manière efficace. Nous sommes fiers de notre base solide, de notre histoire et de nos collaboratrices et collaborateurs investis et bien formés. Nous nous considérons toujours comme un élément d’un réseau. Nous mettons à profit la transition numérique afin de générer les plus-values les plus intéressantes pour les clients. La prise en compte de l’aspect climatique dans toutes nos activités commerciales est pour nous une évidence.

Garder le cap grâce à des objectifs de l’entreprise 

Nos objectifs d’entreprise nous permettent de nous focaliser comme il se doit sur la poursuite systématique de notre vision en nous fondant sur nos valeurs et notre mission. Pour 2021, nous avons défini les cinq objectifs suivants. Ils nous rapprochent de la réalisation de notre vision et assurent tant notre croissance que notre développement :

  • Nous garantissons la création de valeur économique.
  • Nous optimisons notre offre de prestations et l’étendons géographiquement.
  • Nous intégrons numériquement les nouveaux segments de clientèle ainsi que les segments existants.
  • Nous améliorons notre efficacité pour toutes les prestations fournies. 
  • Nous accédons au lead thématique « prémunir et assurer » dans l’écosystème du bâtiment.

Élément d’un réseau

Les frontières traditionnelles entre les entreprises tendent à s’effacer. Grâce à des partenariats avec d’autres entreprises dans les écosystèmes concernés, nous pouvons proposer à notre clientèle une plus-value globale. Nous nous considérons comme un élément de l’écosystème du bâtiment, et d’ici 2021, nous souhaitons nous positionner comme un acteur de premier plan assumant le lead thématique « sécuriser et assurer ».

Compte tenu de ces éléments, nous avons fondé fin 2019 en collaboration avec Avobis Group AG et la banque hypothécaire de Lenzbourg SA, la société d’investissement Swiss Immo Lab SA. Nous entendons ainsi promouvoir de jeunes entreprises qui innovent dans le domaine de la technologie immobilière. En 2020, quatre start-up prometteuses ont été soutenues : Archilyse SA, Insolight SA, Mobbot  SA et Realxdata s. à  r. l. Trois d’entre elles ont été sélectionnées au « Top 100 Swiss Startup Award 2020 ». 

La transition numérique bat son plein

Dans le secteur des assurances également, il est important de tirer parti des nouvelles opportunités qui s’ouvrent avec la transition numérique. Nous avons su reconnaître les possibilités offertes par la numérisation et la transition numérique. Avec une passion sans faille, nous développons de nouvelles solutions privilégiant le client, simplifions les problèmes et automatisons les processus et les offres. Mentionnons à titre d’exemple le traitement intelligent des sinistres, l’estimation automatisée des bâtiments ou le portail clients prévu. Il va de soi que nous ne négligeons pas pour autant de promouvoir les connaissances spécialisées de nos employés, ni de mettre continuellement à jour et sécuriser notre infrastructure technique. Ces deux points sont des conditions sine qua non à l’implémentation fructueuse de processus numériques.

À pleine puissance, avec moins de CO₂

En tant qu’assureur contre les dommages dus aux éléments naturels, nous sommes directement concernés par les conséquences du changement climatique. Nous nous engageons donc de multiples manières pour l’efficacité énergétique et la protection du climat. Nous avons défini comme objectif interne de continuer à réduire nos émissions de CO₂ et à compenser nos émissions résiduelles. Et nous y sommes parvenus : depuis 2007, nous avons pu réduire les émissions de CO₂ par collaborateur de plus de 50 % pour atteindre 1,2 tonne, et sommes neutres sur le plan climatique de-puis 2013.

Avec notre stratégie climatique 2020+, nous nous engageons à réduire encore plus drastiquement notre empreinte carbone dans notre écologie d’entreprise, notre portefeuille immobilier et nos placements financiers. Notre objectif est de réduire les émissions de CO₂ par collaborateur de 1,2 tonne (2019) à 0,3 tonne d’ici 2050. Pour y parvenir, nous misons sur le « travail sans papier » et les énergies propres.

Par ailleurs, tous les bâtiments de notre portefeuille immobilier devront avoir adopté d’ici 2035 les sources d’énergie non fossiles. Pour commencer, nous allons établir à cet égard une vue d’ensemble de notre portefeuille. Ensuite, nous allons planifier le remplacement progressif de la production de chaleur. En ce qui concerne les placements financiers, les questions climatiques sont tout aussi importantes pour les décisions de placement. Nous allons commencer par mesurer l’empreinte du portefeuille actuel. Sur cette base, nous allons proposer des stratégies de sortie pour les placements financiers n’étant pas neutres sur le plan climatique.