Groupe GVB > Principes directeurs

Risk Management

Le métier d’assureur comporte par nature de nombreux risques. Les identifier, les analyser et les surveiller sont la mission principale du Risk Management de l’Assurance immobilière Berne (AIB) et de ses Sociétés affiliées. Avec pour objectif une capitalisation efficace, même dans des scénarios extrêmes.

Notre politique des risques repose sur trois objectifs prioritaires : premièrement, nous proposons une assurance contre l’incendie et les dommages dus aux éléments naturels avantageuse et conforme aux risques ; deuxièmement, nous protégeons notre base de capitaux et répondons aux besoins de nos clients ; et troisièmement, nous savons déceler les risques et les opportunités de rendement. 

Le conseil d’administration assume la responsabilité suprême de la politique des risques, de la gestion des risques et du système de contrôle interne et de conformité. Il définit ainsi les objectifs, les principes de base et les responsabilités. Le comité d’audit et de risque du conseil d’administration se tient au courant des risques encourus et analyse les mesures à prendre. Il évalue la capacité momentanée de l’AIB à prendre des risques en procédant à une estimation systématique de ces derniers. La Direction est responsable de faire respecter la politique des risques et de développer et mettre en œuvre les objectifs et les principes de base.

Notre gestion des risques repose sur le modèle « Three Lines of Defense » – Trois lignes de défense. Le responsable de la gestion des risques représente la première : il identifie, évalue et gère les risques, et effectue des contrôles. Le contrôleur des risques est en deuxième ligne : il assiste la première ligne et assure la gestion générale des risques. De plus, il rapporte au conseil d’administration et est chargé de la mise en œuvre des mesures définies par celui-ci. L’organe de révision indépendant fait office de troisième ligne. Des réviseurs internes et externes soutiennent le conseil d’administration pour vérifier et évaluer l’adéquation de la gestion des risques.

Risques

Dans le cadre de nos activités, nous sommes confrontés à des risques stratégiques, actuariels, opérationnels et de placements financiers. 

Risques stratégiques

L’AIB propose deux produits d’assurance dans ce domaine : l’assurance immobilière obligatoire et l’assurance des travaux en cours obligatoire. De plus, elle couvre sans restrictions les dommages causés par des éléments naturels ou des incendies. Cette couverture illimitée et le fait que le domaine d’assurance est géographiquement et factuellement restreint constituent les principaux risques stratégiques de l’AIB. 

Les Sociétés affiliées à l’AIB, à savoir la GVB Assurances privées SA et la GVB Services SA, permettent de diversifier les risques. Elles proposent sur tout le territoire suisse des assurances complémentaires et des prestations liées au bâtiment et sont ainsi moins restreintes sur le plan géographique et factuel.

Risques actuariels

À travers nos produits d’assurance, nous assumons un certain nombre de risques. Les incendies, les catastrophes naturelles et les séismes sont les principaux risques actuariels pour l’AIB et sa Société affiliée, la GVB Assurances privées SA. 

C’est la raison pour laquelle nous soutenons financièrement divers types de mesures préventives, nous observons les changements climatiques et faisons évaluer les effets de sinistres inhabituels par des modélisations prospectives. Celles-ci doivent permettre d’estimer les dégâts potentiels aux bâtiments en cas d’inondation, de tempête ou de grêle.

Risques de placements financiers 

L’AIB et sa Société affiliée la GVB Assurances privées SA ont placé une part considérable de leurs moyens dans des titres et des biens immobiliers. Par conséquent, les taux d’intérêt bas, les marchés financiers volatils et les périodes boursières agitées sont parmi nos principaux risques de placement.  

Pour minimiser ces risques, nous misons autant sur la sécurité que sur la rentabilité et tenons compte aussi bien des risques de marché, de crédit et de liquidité que du cumul des risques. 

Risques opérationnels

Des événements imprévus tels le COVID-19 ou les catastrophes naturelles, mais aussi les dangers potentiels comme la cybercriminalité ou les escroqueries, constituent pour l’AIB et ses Sociétés affiliées des risques à prendre au sérieux. 

Pour protéger le patrimoine de l’entreprise et assurer une comptabilité et un reporting exacts et fiables, nous avons mis en place un système de contrôle interne. La révision interne est assurée par T+R SA (Gümligen). 

Capacité de risque

La mission du Risk Management consiste à vérifier quels risques nous pouvons assumer nous-mêmes et lesquels doivent être couverts par le biais d’une réassurance. Des outils ayant fait leurs preuves tels que le Swiss Solvency Test (SST) ou l’Own Risk and Solvency Assessment (ORSA) nous aident à mettre en évidence si nous sommes en mesure de faire face à nos engagements envers nos assurés et plus concrètement si notre capitalisation suffit à couvrir même des situations extrêmes. Pour l’année sous revue, l’AIB et sa Société affiliée la GVB Assurances privées SA ont obtenu un bon quotient SST. Et l’évaluation interne est positive, même pour les conditions les plus extrêmes.