Glossaire

R

  • résistance au feu

    Durée minimale, en minutes, pendant laquelle l’élément de construction continue à assurer sa fonction en cas d’incendie. Un élément de construction est considéré comme résistant au feu s’il affiche une résistance au feu suffisante. Cela signifie que sa résistance au feu correspond à celle requise dans ses environs, par exemple à l’intérieur de l’unité d’utilisation. Une fenêtre résistante au feu doit par exemple présenter la même résistance au feu que celle requise pour le mur. Le qualificatif « résistant au feu » implique toujours une résistance au feu minimale EI 30.

  • résistant durablement à la chaleur

    Un élément de construction résistant durablement à la chaleur conserve ses propriétés techniques de protection incendie même à des températures ambiantes de plus de 85?°C. Des materiaux résistants durablement à la chaleur sont requis pour les installations produisant de hautes temperatures, par exemple les canaux de fumées, ou autour des chauffages ou cheminées.

  • risque d’incendie

    Plus la mise en danger (dommages prévisibles) et le danger d’activation sont élevés, plus le risque d’incendie (probabilité de survenance) est élevé. Un entrepôt de paille ou de matériaux exposés au danger d’explosion présente par exemple un risque d'incendie plus élevé.